Règles

Deux formes de compétition

Il existe actuellement deux formes de compétitions:

Traditionnelle

La tenue ressemble à celle de l'entraînement : pantalon et veste assortis de la coquille, de protèges tibias et de gants spéciaux. Les frappes au visage avec les poings sont interdites, seuls les coups de pieds y sont autorisés.
Le K.O. donne la victoire immédiate au combattant.

Sanda

Les attaques de poing au visage ainsi que les prises de lutte sont autorisées.
Les compétiteurs ressemblent à des boxeurs, avec short, casque, gants et plastron.

Règles de combat "style ancien"

Tenue officielle

La tenue officielle est composée d'une veste rouge et d'un pantalon noir. Les compétiteurs doivent avoir les ongles courts et ne pas porter d'objets métalliques ou autres qui puissent blesser l'adversaire ou eux mêmes.

Moyens de protection

Seules les protections suivantes sont autorisées:

  • Coquille obligatoire
  • Protège dents obligatoire
  • Protège poitrine obligatoire pour les féminines
  • Gants de sacs fermés
  • Protège tibia et protège pieds en un seul morceau
Card image cap

Comptabilisation des points

Points Technique
4 coups de pieds sautés au niveau du visage
3 coups de pieds au niveau du visage
3 balayage réussit tout en restant debout
2 techniques élaborées réussies (ex: coup de pied retourné sauté au niveau du corps)
2 avertissement
2 projection en restant debout
1 sortie
1 balayage réussit mais celui qui a fait le balayage se retrouve au sol

Durée des combats

La durée normale des combats est de trois minutes sans repos.
Le temps écoulé lors de blessures ou lors d'une décision entre arbitre ne sera pas comptabilisé dans le temps réel du combat.
Il en sera de même chaque fois que l'arbitre central le demandera expressément par le geste "T" avec les deux mains.

Trente seconde avant la fin du combat, un signal sonore (vibration ou gong ou annonce verbale) avertira les compétiteurs et les arbitres.

Card image cap

Attaques et coups portés

Tête, cou et visage
Seuls les coups portés par les techniques de pieds sont tolérés. Les attaques en technique de poing sont autorisées mais dans ce cas, la touche est interdite. Le contrôle des poings au niveau du visage est absolu. Tous coups portés délibérément peut entraîner une disqualification.
Poitrine et abdomen
Les attaques et coups portés sont autorisés sauf en utilisant les coudes et les genoux.
Bas ventre
Les attaques sont autorisées, mais les coups délibérément portés sont interdits et peuvent éventuellement entraîner la disqualification.
Dos
Les attaques et coups portés sont autorisés mais avec contrôle sous peine de disqualification.
Membres supérieurs et inférieurs
Les attaques et coups portés sont autorisés sauf aux articulations sous peine de disqualification. Les coups de pieds au niveau cuisse doivent être enchaînés d'un mouvement de poing ou d'un mouvement de pieds au niveau du corps ou du visage ou d'un balayage.
Les balayages
Ils sont autorisés et comptabilisés 3 points.
Les saisies
Elles sont interdites avec frappes.

Disqualification

  • Elle est prononcée pour 6 points de pénalités.
  • Elle sera prononcée aussi par l'arbitre central en cas de technique prohibée.
  • Elle sera prononcée, toujours de la même manière, en cas de geste ou attitude du combattant ou de son entourage direct (entraîneur, professeur, public) interdit ou contraire aux règles de la déontologie sportive.
  • De plus sur demande de l'arbitrator, saisi à la suite d'un des faits graves ci dessus énuméré, la commission d'arbitrage (ou de discipline) peut être consultée et peut décider de retirer le compétiteur d'une ou plusieurs compétitions à venir.

Abandon arrêt du combat

  • Au cours du combat le compétiteur a le droit d'abandonner.
  • En cas de différence évidente de niveau, l'arbitre central peut par mesure de sécurité interrompre le combat et désigner le vainqueur avant le terme.

Pouvoirs et devoirs des arbitres

L'arbitrator
Il surveille le bon déroulement de la compétition et est saisi de tout problème avant, pendant et après la manifestation. Il sera fait appel à lui en cas de litige du à l'arbitrage, mais aussi lors de la phase administrative.
L'arbitre central
Il dirige les combats sur son aire, veille à ce que les règles soient respectées tout en favorisant l'enchaînement. Il distribue les avertissements et les disqualifications, vérifie l'équipement des combattants. Il dirige son équipe d'arbitre (table y compris) et possède au minimum le niveau d'arbitre de ligue.
Les arbitres de coin
Ils comptabilisent les points qu'ils voient et les sorties. Ils peuvent appeler l'attention de l'arbitre central sur une irrégularité. Ils donnent leur avis final et désignent, lorsque l'arbitre central le demande, le combattant ayant accumulé le plus de point selon leur comptabilité. L'ensemble du corps arbitral doit être attentif, neutre et impartial.

Card image cap

Les tenues de compétitions

Sanda
Card image cap Card image cap
Sanshou
Card image cap
Traditionnel & Chang Quan
Card image cap Card image cap
Ceintures
Card image cap Card image cap

Toutes les règles de compétitions et combats